Skip navigation

ss4309.png

you can read this post in english here

Autrement dit, le repas.

Pour quelle raison mangeons-nous ? Par faim, me diras-tu.

Ressens-tu la faim à chaque fois que tu mange, ou bien prends-tu plaisir à manger?

Et si c’était les deux ?

L’ordre des évènements est le suivant : une léger manque de sucre dans le sang déclenche la sensation de faim ; à cet instant, la priorité physiologique est de satisfaire un besoin irrépressible de se nourrir. Si tu ne dispose pas d’aliments, tu entre dans une période de désir et de fantasme sur ce que pourrait être ton repas, c’est ici que se dessine la notion de plaisir. Avant que la sensation de faim ne disparaisse, il s’écoulera entre 30 et 45 minutes.

En fonction de tes activités des heures précédentes (activité physique, activité professionnelle ou scolaire, sommeil, shopping…), de la période qui s’est écoulée depuis ton dernier repas et de ce qui le composait, l’intensité de cette faim sera différente d’un jour à l’autre. Par exemple, si tu as piscine le lundi soir ou si tu t’es contenté d’une assiette de haricots verts avec une tranche de jambon, je suis prêt à parier que le mardi midi tu auras très faim. En revanche, si le lundi soir, tu as mangé un coucous ou tout autre plat à base de riz, de pâtes ou de lentilles, ta faim sera plus modérée.

Est-ce-que tu manges des pâtes parce que ça va vite à cuisiner, du riz parce que c’est ce qui accompagne le mieux le poisson (pané) ou une baguette de pain par jour, juste parce que c’est bon ? Manges-tu des féculents pour éviter d’avoir faim, tout simplement ?

Il est normal d’avoir faim au moment de passer à table, et si l’intensité de ta faim varie, il est normal que la composition du repas varie elle aussi. Ainsi, les féculents, associés à des légumes seront privilégiés lorsque tu auras très faim, alors lorsque la faim sera modérée, tu choisiras de la viande, ou du poisson, accompagnés de légumes.

En ce qui concerne le plaisir, celui-ci intervient dans ton choix des aliments, ainsi que dans leur mode de préparation. Tu reste donc libre de manger ce qu’il te plait, à condition de respecter les moments ou tu as faim et de savoir différencier la faim et l’envie de manger !

Bien sûr, ceci ne peut être complet que si tu te prépare une quantité adaptée de féculents (ce sera l’objet d’un prochain post), que tu respectes certaines associations et que tu saches t’arrêter de manger lorsque tu est rassasié !

Bon appétit !

2 Comments

  1. Question concernant le poisson : le poisson surgelé est il aussi bon que le poisson frais ?

    Parce que j’aime pas des masses le poisson alors le poisson frais, no way

  2. @Arno mais oui le poisson surgelé tu peux, juste il doit être nature et c’est toi qui l’accomode =)


5 Trackbacks/Pingbacks

  1. […] Jeudi 1 novembre 2007  Tu peux lire ce post en français ici […]

  2. […] 7 novembre 2007 Maintenant que tu sais à quel moment manger, décryptons un peu la portion que tu vas […]

  3. […] il faut penser aussi au mimétisme dont feront preuve tes chères têtes blondes : vitesse, choix, gourmandise, taille des portions. Le repas est un moment important ou la famille se retrouve, permettant la […]

  4. […] l’instant, tu sais à quel moment manger et tu es conscient de ce qui influence la taille de tes portions. Voyons ensemble comment choisir […]

  5. […] l’instant, tu sais à quel moment manger et tu es conscient de ce qui influence la taille de tes portions. Voyons ensemble comment choisir […]

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s